Accès au contenu
Retour à l'accueil - Association de Sante Mentale du 13e arrondissement de Paris

Monographie du Centre Alfred BinetPsychothérapie de l’enfant : quelle place pour les parents ?

Ont participé à cet ouvrage : Jacques Angelergues, Martine Caron-Lefèvre, Murielle Cherbit, Paul Denis, Pierre Denis, Olivier Douville, Daniel Irago, Véronique Laurent, Marie-Laure Léandri, Marie-Françoise Lefèvre, Rémy Puyuelo, Yoli Scouarnec, Geraldine Troian, François Wellers, Isabelle Zittoun.

Sous la direction de Jacques Angelergues et Marie-Laure Léandri

Quelle est la place des parents dans la psychothérapie de leur enfant ? Le psychanalyste d’enfants est sans cesse confronté à ce questionnement. Il reçoit des parents qui accompagnent leur fille ou leur fils en consultation. Que peut-il engager avec ces parents, bien qu’ils ne soient pas eux-mêmes – et c’est toute la finesse de l’exercice – directement les patients ? En effet, si l’enfant est au cœur de la visée thérapeutique, les parents y sont d’emblée associés. Ils sont aux premières loges des modifications de l’enfant. Et celles-ci vont transformer toute l’économie familiale.
Troubles de la parentalité, parents trop présents, place de l’adolescent dans la famille… dans toute thérapie d’enfant, le clinicien doit à chaque instant prendre en compte les deux partenaires : l’enfant et ses parents. Un exercice délicat et exigeant pour le thérapeute exposé à des situations toujours différentes. Comment le thérapeute peut-il faire émerger un espace thérapeutique propre à l’enfant ? Comment, dans chaque cas, aider l’enfant et par voie de conséquence sa famille ?

Haut de page

Postuler à une offre d’emploi