Accès au contenu
Retour à l'accueil - Association de Sante Mentale du 13e arrondissement de Paris

Le Département CCTP Jean FavreauCentre de consultations et de traitements psychanalytiques

21, rue Daviel 75013 Paris Tel 01 53 62 25 25
Dans le cadre de l’évolution du système de santé, le CCTP Jean Favreau, Centre de Consultations et de Traitements Psychanalytiques, a rejoint l’ASM 13 le 1er janvier 2016. Cette intégration est le résultat d’un processus qui s’est déroulé sur plusieurs mois, dont une phase de mandat de gestion du 1er juillet au 31 décembre 2015 au cours de laquelle un travail commun concernant les préoccupations pour tout le personnel ainsi que l’étude des données administratives et financières a permis d’en étudier les différents paramètres. Ce projet a été soutenu par l’ARS.

L’activité du Centre Jean Favreau est axée sur la pratique des traitements psychanalytiques conduits dans un cadre institutionnel ; elle donne également lieu depuis de nombreuses années à un travail de réflexion et de recherche en psychanalyse.

A travers cette intégration, le CCTP conserve l’intégralité de sa vocation : l’offre de consultations et des traitements spécifiquement psychanalytiques gratuits, sa participation à la formation des analystes de la Société Psychanalytique de Paris, un travail de recherche théorique et technique sur la pratique psychanalytique. Le CCTP participe activement aux activités scientifiques de la SPP : colloques, congrès, publications, notamment dans la Revue Française de Psychanalyse.
Un peu d’histoire : le Centre de Consultations et de Traitements Psychanalytiques a été créé en 1953 par les membres de l’Institut de Psychanalyse, organe de formation de la de la SPP, Société Psychanalytique de Paris, sous l’impulsion des Docteurs Sacha Nacht et René Diatkine. Il s’inspire du modèle des cliniques gratuites, ouvertes avec l’aval de Freud dans l’entre deux guerres, à Budapest, Berlin, Vienne pour les premières d’entre elles. Dès son ouverture, la mission du CCTP est d’une part de permettre de relier l’expérience clinique, l’enseignement et la théorie psychanalytique et d’autre part de répondre à une demande sociale émanant de patients pécuniairement démunis, assez souvent adressés par des services hospitaliers. Des traitements psychanalytiques peuvent ainsi être dispensés à des patients qui ne peuvent en assurer le coût.

Dans les débuts, bénévolement, les titulaires de la SPP posaient en consultation les indications et les analystes en formation conduisaient les cures analytiques supervisées. La consultation jouait un rôle fondamental d’articulation avec les institutions médicales et psychiatriques, tant au niveau de la clinique que de la formation psychanalytique. Très rapidement, dès 1958, les tutelles sanitaires reconnaissent le CCTP comme une institution de soins. Le CCTP prend ensuite (en 1985) le statut administratif de Centre Médico-Psychologique (CMP), géré par la SPP association de loi 1901, reconnue d’utilité publique.
Dans ce cadre, l’intégration à l’ASM 13 permet au CCTP de poursuivre ses missions en recevant les patients adultes domiciliés sur les vingt arrondissements de Paris. Le CCTP conserve son identité psychanalytique par son lien direct avec la SPP : tous les psychanalystes du CCTP sont membres de la SPP.

Le CCTP est à la fois un lieu de consultations et de traitements où sont conduites des cures psychanalytiques classiques divan – fauteuil, à raison de trois à quatre séances par semaine, mais aussi des thérapies psychanalytiques en face à face, à raison d’une séance par semaine le plus souvent. Lorsque les conditions de mise en place de ces cures, divan – fauteuil ou face à face ne sont pas réalisées ou réalisables, d’autres cadres thérapeutiques psychanalytiques dont l’éventail est large et adapté aux différentes situations de la clinique sont proposées : psychodrames psychanalytiques individuels, psychodrames collectifs de groupe ou en groupe, traitements psychanalytiques de groupe, ou encore des entretiens thérapeutiques espacés pour des adultes jeunes ou en situation sociale de transition.

La spécificité du CCTP relève de plusieurs missions :

- une mission de soins telle qu’elle vient d’être présentée, avec une activité en partenariat avec les structures du 13e arrondissement, et en réseau plus particulièrement avec le Centre Victor Smirnoff, l’hôpital Sainte-Anne, Henri Rousselle, BAPU Luxembourg, CMME, Claude Bernard, Clinique Dupré, Centre Mogador, SPASM, la Grange Batelière, Institut mutualiste Montsouris, CPOA, etc.

- une mission d’enseignement en dialogue avec le champ médical et psychiatrique. A la suite des « entretiens psychanalytiques en milieu psychiatrique » une convention a été signée avec le service du Dr Vacheron à Sainte-Anne. Depuis sa création en lien avec l’institut de Psychanalyse, le CCTP participe à la formation des futurs analystes, cures supervisées et séminaires.

- des objectifs de prévention concernant tout particulièrement l’évaluation des risques suicidaires, des troubles des conduites alimentaires, de la désinsertion sociale.

- une dimension d’expertise : de nombreux patients viennent consulter pour obtenir des conseils, une orientation, un avis lorsqu’ils sont en difficultés dans leur parcours analytique personnel. Ils sont aussi adressés par les praticiens qui les suivent, pour un avis, lorsqu’ils trouvent que le traitement stagne, parfois aussi pour un traitement complémentaire, tel un psychodrame.

Le CCTP s’inscrit dans le cadre du projet du pôle d’expertise de psychothérapie psychanalytique porté par l’ASM 13. Il va apporter son expérience spécifique de psychanalyse généraliste et participer à l’élaboration des problématiques de l’indication et de l’orientation.

Infos pratiques

Centre de consultations et de traitements psychanalytiques Jean Favreau
Médecin chef : Madame le Docteur Danielle Kaswin-Bonnefond
21, rue Daviel
75013 Paris
Tel : 01 53 62 25 25

Haut de page

Postuler à une offre d’emploi